rester bouche bée devant la bouchée de la reine délaissée…


La Reine Marie {1703-1768}, fille du roi de Pologne, Stanislas Leszczynski, épouse (dès 1725) de Louis XV était très gourmande.

A trente deux ans, après avoir enfanté dix fois en dix ans, Marie Leszczynska n’a plus les faveurs du roi, de sept ans son cadet, fort épris et pour longtemps de la marquise de Pompadour.

Elle s’adonne à la peinture, fréquente des érudits, pratique la charité.

Délaissée par son mari, la Polonaise n’abandonne pas les plaisirs de la table, sans pourtant toujours les partager.

La « bouchée à la reine », alors servie dans des timbales, est l’un des plats inventés pour elle.

Le cuisinier et pâtissier Antonin Carème (1784-1833) modifia le mets, lui adjoignant une pâte légère comme le vent:

c’est notre vol-au-vent

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s