CHAT D’APPARTEMENT! vraiment?


Les 7 clés du bonheur 


Trois chats sur dix y vivent. Les priver de jardin n’est pas cruel, à partir du moment ou tous leurs besoins naturels de félin sont satisfaits

Perso, je privilégie toutefois la sortie au grand air pour toute race

Mais cela n’est pas toujours possible, bien sûr, d’où cet article publié selon celui de Télé7jours et sur les conseils du docteur Laetitia Barlerin, vétérinaire

Choisir le bon chat

Les chats de rue ou de ferme qui ont passé leur enfance à chasser les oiseaux ou courir sur le bitume ont beaucoup de mal à s’habituer à un espace clos, si grand soit-il. Ils se comportent alors comme des tigres en cage. Proscrire donc ce choix-là de ces races-là.

Ou prendre un chat de ces races, mais qui n’est jamais sorti, vraiment jamais, même pas une fois, pour ne pas en faire un malheureux par la suite (le mien l’a été pendant cinq ans, jusqu’à ce que je choisisse un appartement au rez pour qu’il puisse sortir tous les jours; le soir, je le sifflais comme un chien et il revenait; cela pour éviter qu’il ne se fasse croquer par une fouine, par exemple)

Choisir les races placides ou les races frileuses appréciant le confort très douillet d’un appartement

La bonne idée étant de se renseigner sur les persans, ragdool, siamois, chat nu, qui sont des races placides ou frileuses

http://www.webpersan.com/persan-5.html

Ne pas oublier qu’en ce cas-là, il y a lieu de prévoir un quart d’heures par jour pour le toilettage du chat persan

(perso: je choisirais plutôt le ragdoll, parce que pas encore trop dénaturé par l’homme à la suite de croisements successifs; en effet, je n’oublie pas – et cela est avéré –  tant pour les chats que pour les chiens, que les races avec le nez écrasé ne leur permettent pas de bien respirer et donc c’est un handicap….)

http://wamiz.com/chats/siamois-49

Il a un fort tempérament et ses caractéristiques, tant par le physique que par le caractère, sont très bien décrits dans le lien indiqué ci-dessus

http://wamiz.com/chats/sphynx-5

Le chat nu a été conçu principalement pour les personnes étant allergiques aux poils et désirant cependant en avoir compagnie

Perso, je mets un bémol, car je crois, sauf erreur et omission, que lorsqu’on est allergique, ce n’est pas aux poils, mais à la salive du chat (comme ce n’est pas aux plumes des oiseaux, mais à la matière blanche de leurs racines qui permet l’encrage au corps)

En tous les cas, consulter le livre de David Taylord, chat pratique, Romagnat (Puy-de-Dôme) : Ed. De Borée, 2006

http://www.worldcat.org/title/chats-pratique/oclc/421671577

Vous pouvez même en voir un aperçu avec l’option google proposée dans l’onglet de gauche

Développer son instinct de chasseur

Dans la nature, ce prédateur solitaire a besoin de dix à vingt proies par jour pour se sustenter

Le fractionnement des repas est donc un impératif en appartement

Soit vous laissez à sa disposition une gamelle de croquettes qu’il viendra grignoter, soit – et c’est le mieux – vous cachez ses croquettes dans des objets creux qu’il fait rouler (boule slimcat, haltère pipolino, par exemple)

Un mini-terrain de chasse où vous cachez des friandises dans un carton rempli de chips de polystyrène est une bonne idée aussi

Jouer à chat perché

Grimpeur par nature, le chat vit en trois dimensions

Une aubaine quand les mètres carrés sont comptés

Augmentez son espace vital en lui aménageant des refuges en hauteur: arbre à chat élevé – indispensable – tablettes murales en quinconce, dessus d’armoires dégagés, rayon de bibliothèque vide…

Un hamac de radiateur, car hauteur, confort et chaleur conditionnent son bonheur, est une bonne idée

Plancher sur les griffoirs

Faire ses griffes est pour lui un besoin et un plaisir quotidien déstressant.

Pour éviter le canapé labouré et les accessoires assez laids, faire preuve d’imagination en matière de griffoirs: meubles en coco, paillasson tendance, pied de poutre entouré de corde, bûche en bois d’olivier….

Petit truc pour l’attirer: frotter une olive sur le griffoir

L’inviter au spectacle

Dans un jardin, le chat passe la plupart de son temps à …. observer son environnement

Ses stimulations visuelles font partie de son équilibre psychique

Alors ouvrez les rideaux et placez des chaises à côté des fenêtres pour l’inviter au spectacle

Placez des jardinières et des mangeoires pour attirer les moineaux et les papillons

Un aquarium est une bonne idée aussi car les mouvements des bulles et des poissons le divertissent pendant des heures

Le mettre au sport ou le maître au sport … lol ….

Il a tendance à s’empâter?

A défaut de sauterelle ou d’oiseau à poursuivre, sortez l’arme fatale: le stylo laser qui réveille les plus flegmatiques.

Attention et très important 

Eviter à tout prix les jeux  provoquant des acoups (Acoup: Arrêt et reprise brusques d’un mouvement) aux chatons et aux chiots 

Ce jeu (stylo laser à ne pas pointer vers les yeux) est réservé strictement aux adultes

L’’ossature du chaton n’étant pas encore ferme – comme les enfants dont les mains sont formées en leur début de vie de cartilages et non pas d’os solides, ce qui explique pourquoi ils ne peuvent enserrer solidement un objet), on ne provoquera jamais d’acoups en jouant avec lui,  parce qu’avec des arrêts brusques ou des mouvements du corps trop lourds, on en arrive à provoquer des fissures et rhumatismes les handicapant pour la suite de leur existence , tout comme lorsqu’on fait descendre trop tôt les escaliers à un chiot et à l’âge adulte, il y a des risques qu’il ne puisse plus se coucher sans éprouver de douleurs

Occupation à alterner avec le lancer de balle (certains chats apprennent à la rapporter comme un chien) qui promet des sauts vertigineux

Je me permets de mettre un bémol perso: à cause des acoups répétés de certaines occupations et ce sur de longues distances ou temps, je pense – comme avec l’agility dog ou le saut d’obstacles pour les chevaux – que l’on use et fragilise les articulations de nos quatre pattes. Je privilégierai donc plutôt des jeux de caches-caches (cachettes avec des cartons troués par exemple)

Dix minutes d’entraînement quotidien

La boule de papier aluminium, économique, est très prisée par les félins

Le bon maître

La vraie trouvaille pour son bonheur, c’est nous

Notre présence, notre attention et nos caresses, déclenchent chez lui une production d’endorphines, des hormones aux vertus apaisantes

Pourquoi l’en priver (et nous en priver)

Comme  nous, un chat n’aime pas la solitude

A quelle heure rentrez-vous ce soir?

La brosse douce est l’alternative aux caresses pour les chats réticents

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s