Jardins


(Coopération no 26/25 juin 2013)

Le printemps a été si pluvieux et froid que nos jardins tournent au ralenti.

Il est donc indiqué de booster les plantes avant l’été….

Mais de façon naturelle.

La situation météorologique dépressionnaire, avec des températures trop basses, a nui à l’agriculture et aux jardins.

IMGP8861La pousse des tomates, des courgettes et des poivrons a été ralentie.

Puis le retour du soleil, sur une terre riche et humide a encouragé la germination de tapis de mauvaises herbes … où se pâment de véritables régiments de limaces et d’escargots, pour lesquels toute cette humidité est une véritable aubaine.

L’atmosphère chaude et humide favorise également l’une des plus redoutables maladies qui affectent les plantes de jardin, le mildiou (sorte de moisissure).

L’année prochaine, afin de protéger vos solénacées (tomates, pommes de terres) du mildiou, vous pourrez enfouir une poignée de feuilles d’ortie dans le trou de plantation: ceci fait de petites merveilles.

Cela dit, n’oublions pas que le grand avantage de ce printemps pluvieux a été un bon réapprovisionnement des sources.

Pour un jardin naturel, avec une terre vivante et un bon humus, un surplus d’eau est préférable à la sécheresse.

Grâce à l’eau, les processus de vie qui libèrent les élément nutritifs seront efficaces et harmonieux.

Si votre jardin a souffert, pensez à soigner la terre.

Pour cela, on ne saurait trop vous recommander l’utilisation de l’ortie en extrait fermenté (ou purin d’ortie). Elle ne laissera ni trace, ni odeur sur les fruits et légumes, et va booster vos plantes à merveilles.

En faisant une décoction à l’ail (purin d’ail), vous chasserez les petites et grosses bêtes de vos légumes et fleurs également.

En mettant des cendres autour des plants, les limaces et escargots fuiront aussi.

Recette (l’ortie, alliée des jardins)

article_ortie

L’extrait fermenté à base d’orties est très efficace pour fortifier la terre.

dsc0183L’eau: utilisez de l’eau de pluie ou de source.

A défaut, l’eau du robinet devra être déchlorée: laissez-là à l’air libre entre deux et quatre jours et remuez-la régulièrement.

S’il s’agit d’une eau dure (pH supérieur à ), ajoutez-y du vinaigre d’alcool (1/4 de livre de vinaigre pour 30 litres), puis contrôlez le pH.

Le récipient: évitez le métal et le bois; il devra être en plastique avec un contenu de 10 litres.

La préparation: 1 kilo d’orties fraîches dans 10 litres d’eau.

Placer le sceau au soleil quelques heures pour démarrer la fermentation, puis rangez-le dans un endroit sombre et frais (garage).

Remuez un peu en surveillant la fermentation: le processus peut durent entre trois et cinq jours (attention, ceci à titre d’indication, renseignez-vous auprès d’un spécialiste).

Il sera terminé quand vous ne verrez plus aucune petite bulle remonter à la surface de la préparation.

Puis filtrez, avec des collants ou du tissu: plus c’est filtré, mieux c’est.

Stockez votre purin d’ortie dans un contenant en plastique, à l’abri de la lumière et au frais.

Mode d’emploi:

En traitement foliaire (sur les feuilles, avec un vaporisateur) pour dynamiser vos plantes
Dilution à 5% (5dl de préparation pour 10 litres d’eau d’arrosage).

En engrais (au sol uniquement!). dilution à 10%. Mais il vaut mieux deux passages à 5%, qu’un seul à 10%.

NB: pour que les plantes absorbent le purin, elles doivent être bien alimentées en eau.

Un traitement en pleine sécheresse, sans arrosage adéquat, n’aura aucun effet.

Attention: évitez de traiter pendant la floraison puisque les abeilles sont repoussées par l’odeur de cet extrait fermenté.

Traitement bio au jardin. Comment préparer une décoction

Les décoctions d’ail ou de sureau sont des traitements naturels pour lutter contre la fonte des semis et certains parasites (puceronspiérides du choualtises…). Voici un pas-à-pas expliquant comment réaliser vous-même une décoction à base d’ail.

Traitement bio au jardin. Comment préparer une décoction

Décoction d’ail utilisée comme traitement Bio au jardin – F. Marre – Rustica

Cette technique permet de préparer soi-même les produits de traitement bio suivant :

Faire une décoction à base d’ail

1

1

Décoction d’ail : hacher l’ail – F. Marre – Rustica

Tremper durant 24 h 1 kg de végétaux hachés dans 10 l d’eau de pluie (ail : 100 g de gousses pour 1 l d’eau). Faites bouillir, couvert,  20 à 30 min.

2

2

Décoction d’ail : Laisser refroidir en fermant
la casserole – F. Marre – Rustica

Laisser refroidir sous couvercle. Il est indispensable pour conserver les essences volatiles : elles risqueraient de ­s’échapper avec la vapeur.

3

3

Décoction d’ail : verser dans un bidon
en filtrant – F. Marre Rustica

Filtrer puis verser dans un bidon en plastique.
Cette décoction est recommandée pour traiter les plantes les plus “coriaces”, comme la prêle.

Conservation

Conservation

Décoction d’ail : ne pas conserver plus
de 48 heures – F. Marre – Rustica

Ce type de préparation ne se garde que très peu de temps. Il convient donc de l’utiliser dans les 48 h.

Réussir ses préparations

  • Travailler plutôt des petites quantités (10 à 20 l).
  • Employer de l’eau de pluie.
  • Utiliser des récipients en plastique suffisamment grands pour que les plantes baignent bien.
  • Préférer des plantes ­fraîchement récoltées, ayant poussé à l’état ­sauvage et à l’écart des cultures traitées.
  • Hacher très finement  de manière qu’il ne reste plus aucun ­végétal.
  • Brasser énergiquement le mélange tous les jours.
  • Filtrer correctement pour enlever tout résidu : la ­décoction risquerait de fermenter à nouveau.
  • Respecter les temps de conservation de la décoction.
  • Stocker exclusivement dans des bidons ou ­cubitainers en plastique, et si possible dans un lieu à l’abri de la lumière.

Autres petites astuces « bio »:

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s