Reine des tartes


De longues tiges élancées plus ou moins rosées selon la variété, des feuilles dont la toxicité interdit de laisser les enfants les manipuler et bien sûr de les cuisiner, des racines conseillées aux gens passagèrement constipés, c’est la rhubarbe.

ImageImage

Elle nous vient du nord, là où coule la Volga qui, peut-être, lui a donné son nom, et croît en Europe au moins depuis le XVIIIe siècle.

ImageImage

Les tiges de cette pousse printanière finissent souvent en tartes, beaucoup utilisées par les Anglo-Saxons, qui appellent la rhubarbe pie plant – plante à tartes.

ImageImage

Très acidulées, les bâtonnets se cuisinent généralement abondamment sucrés. Au lieu de les édulcorer, l’on peut tout aussi bien les saler – ce qui a pour fonction de leur faire perdre de l’acidité – soit en les trempant dans de l’eau salée avant de les couper, soit en les salant au lieux de les sucrer.

ImageImage

Quant au racines, elles sont censées selon un certain Nicolas Oresme – 1320/1382 –  purger l’humeur colérique.

Image

 R acine de rhubarbe

Famille des Polygonaceaes

Nom latin : Rheum rhabarbarum

Origine : originaire du nord de l’Asie (Sibérie), elle était connue comme plante médicinale en Chine depuis très longtemps. Introduite en Europe par Marco Polo, elle fut d’abord cantonnée parmi les plantes médicinales (constituant du catholicum simple de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIème siècle) et ornementales, elle ne fut cultivée et consommée comme plante potagère qu’à partir du XVIIIème siècle.

Bienfaits reconnus : la rhubarbe est pourvue en vitamine C (12 mg/100 g) et présente ainsi des propriétés toniques et antianémiques. La rhubarbe est très laxative grâce à sa richesse en fibres. La rhubarbe est utilisée comme purgatif, proche de l’aloès et du séné. Les principes actifs sont des dérivés de l’anthraquinone et leurs glucosides qui augmentent les mouvements péristaltiques du côlon. La substance secrétée par sa racine est appréciée pour son action antiseptique sur les problèmes de foie. En outre, la rhubarbe est un bon anti-inflammatoire pour les muqueuses buccales.

Période de récolte : la récolte se fait, dès la deuxième année, de fin avril à juin, mais une deuxième récolte peut avoir lieu fin septembre. Il est recommandé de ne pas prélever plus des deux tiers des pétioles d’une même plante. Ceux-ci se conservent quelques jours après récolte. Un pied de rhubarbe est exploité efficacement durant cinq à dix ans, mais il peut vivre plus de cinquante ans avec une production affaiblie. Des plants de rhubarbe de plus de 100 ans ont déjà été recensés et produisent encore une récolte abondante.

Période de floraison : les parties aériennes de la plante disparaissent totalement pendant l’hiver. De couleur vert rougeâtre, arrondi et canaliculaire, elle mesure jusqu’à 50 cm de longueur pour 3 à 7 cm de largeur et d’épaisseur.

Citation :

L’histoire a retenu l’expression « Passez-moi la rhubarbe, je vous passerai le séné », soit une plante purgative.

Ce qui signifiée à charge de revanche.

Le duo de rêve en matière de confiture: fraises-rhubarbe.

ImageImage

Les amateurs sont nombreux à l’apprécier. Une savoureuse harmonie résulte de l’association de la douceur des premières et de l’acidité de la seconde.

ImageImageImage

Pour la tarte, il est conseillé d’utiliser un nappage sucré pour recouvrir les fruits acides.

ImageRecette à base de rhubarbe – Gugger-Guillod SA

1,5 dl de lait, 1 dl de crème, 100 gr de sucre.

Répartir 600 gr de rhubarbe coupée sur le fond.

Ajouter le guélon et cuire au four 40 à 50 min à 200/220 degrés.

Une autre façon également de faire un guélon

    200gr   lait
    50gr   farine fleur
    100gr   sucre
    1   oeuf, (petit)
    1/2 sachet   sucre vanillé

Mousser le sucre et l’oeuf, ajouter la farine et le sucre vanillé, bien mélanger puis ajouter le lait.
Quantité pour 1.5 gâteau rond 26cm ou 1 gâteau rectangulaire 25×4

Profitez dès maintenant des spécialités faites à base de rhubarbe, car la saison est courte.

Recette ! Crumble de fraises et de rhubarbe

ImageImage

La rhubarbe n’est pas un fruit que nous avons l’habitude de consommer. Mais tout comme les légumes oubliés, elle revient au goût du jour. Elle se marie très bien avec les fraises apportant une saveur acide comme le citron.

Habituellement le crumble se déguste en dessert, comme il a réussi le test du petit déjeuner, je vous le recommande !

Les ingrédients pour 4 personnes
500g de rhubarbe (Comptez 800g à l’achat, les feuilles ne sont pas comestibles)
500g de fraises
150g + 60g de sucre roux
1 sachet de sucre vanillé
150g de beurre

La recette

Epluchez (enlevez les plus gros filaments comme pour le céleri branche) et découpez les tiges de rhubarbe en tronçons. Placez les dans une casserole avec 60g de sucre roux, le sucre vanillé et un fond d’eau et faites les cuire à feu doux pendant 20 minutes.

Faites préchauffer le four à 210°.

Dans une jatte, émiettez le beurre et le reste du sucre roux entre vos mains pour obtenir un gros sable.

Beurrez un moule, placez la compote de rhubarbe au fond, ajoutez y les fraises découpés en quartiers et la pâte à crumble.

Enfournez pour 30 à 35 minutes.

Servez tiède ou froid.

Confiture fraises/rhubarbe

ImageImage

Ingrédients

  • 1 kg de fraises
  • 750 g de sucre pour la macération des fraises
  • 1 kg de rhubarbe
  • 750 gr pour la macération de la rhubarbe

Ustensiles

  • 2 jattes
  • 1 bassine à confiture
  • 1 écumoire

Préparation

  1. Laver, équeuter les fraises; égoutter et mettre à macérer pendant 24 h dans le sucre au frais
  2. Préparer la rhubarbe: éplucher les tiges de rhubarbe, les couper en petits dés d’1 cm environ et les mettre à macérer dans un autre saladier pendant 24 h au frais
  3. Le lendemain: mettre la rhubarbe à cuire dans la bassine pendant 10 mn puis ajouter les fraises et leur jus de macération. Laisser cuire 20 à 30 mn: vérifier la cuisson régulièrement en plongeant l’écumoire dans la masse, puis en la retirant: les gouttelettes se figent= la confiture est cuite. Mettre en pots.

Et pourquoi ne pas allier les deux recettes : tarte à la rhubarbe façon crumble

Image

 

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 35 minutes

Ingrédients (pour 8 personnes) : – 500 g de rhubarbe

Pour la pâte sablée aux amandes :

– 250 g de farine
– 120 g de beurre
– 2 g de sel
– 90 g de sucre glace
– 30 g d’amande en poudre
– 1 petit oeuf

Pour la crème :

– 20 cl de lait
– 1 oeuf
– 50 g de sucre

Pour le crumble :

– 40 g de farine
– 40 g de sucre
– 50 g de beurre
– 40 g de poudre d’amande
– 1 sachet de sucre vanillé

Préparation de la recette :

Eplucher la rhubarbe et la couper en tronçons. Mettre la rhubarbe dans un saladier, mettre 2 cuillères de sucre en poudre pour qu’elle perdre du jus.

Pâte sablée amande :

Mettre dans le robot le beurre mou, le sel, le sucre glace, la poudre d’amande et l’oeuf. Faire tourner puis ajouter la farine d’un bloc et refaire tourner. L’étaler à la main dans le moule à tarte.

Crème :

Dans un petit saladier, battre l’oeuf avec 50 g de sucre puis ajouter le lait.

Déposer les tronçons de rhubarbe égouttés sur la pâte. Verser la crème dessus et recouvrir de crumble.

Faire cuire 35 minutes au four à 180°C (thermostat 6).

{source: diverses sur le net et coopération  – article p. 13/mtpp}

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s