Le Kiwi


Mais lequel ?

article paru dans le magazine Coopération no 49 du 2 décembre 2014

Celui-ci

téléchargement (2)

ou celui-là

téléchargement (3)

Il est évident qu’on ne va pas manger le premier … lol

Le kiwi est le fruit qui vient du bout du monde

Introduite en Nouvelle-Zélande au début du XXe siècle, la groseille de Chine y prit le nom du « kiwi », nom maori dèsignant l’oiseau symbole du pays

Lianes : Les kiwis sont les fruits de plusieurs espèces de lianes du genre Actinidia; ils ont conquis l’Europe; on les cultive dans notre pays où ils remplacent parfois la vigne d’une pergola

A point : Il faut le choisir avec une peau souple, mais pas trop molle; mieux vaut les prendre trop durs et les faire mûrir doucement en les mettant dans une corbeille avec des pommes

Prudence : Prudence donc quand on utilise des kiwis en cuisine; les enzymes protéolytiques qu’ils contiennent détruisent la propriété de la gélatine; il faut au préalable cuire brièvement les fruits

Valeurs : Le kiwi contient davantage de vitamine C que l’orange; il fournit 47 kilocalories au 100 grammes; ce qui le situe au niveau du melon, de la clémentine ou de l’abricot

Production : Avec 32% de la production mondiale, l’Italie domine le marché; elle devance la Nouvelle-Zélande, le Chili et la Grèce; de nombreux cultivars ont été développés par l’Université d’Udine (Italie)

On notera qu’il faut des plants mâle et femelle pour avoir des fruits

Petit conseil d’expert :

Gregory Schaad-Jackson, cuisinier d’al dente – émission suisse culinaire

Autrefois connu sous le nom de groseille de Chine, le kiwi a été rebaptisé ainsi en 1940 lorsque la Nouvelle-Zélande en est devenue l’un des principaux producteurs

On devrait d’ailleurs presque dire les kiwis, car les nombreuses variétés présentent des goûts et des propriétés trés différents

Un faible pour le Soreli, baptisé Golden Kiwi outre Manche,  dont il apprécie la chair jaune et sucrée; c’est sa richesse en vitamine C qui apporte à ce fruit sa touche acide

Le kiwi est a consommer cru de préférence, après l’avoir bien entendu débarrassé de sa peau velue; on peut le convertir en purée ajouter du sucre et le déshydrater pour en faire des bonbons, tout en sachant qu’il ne se prête pas trop bien à la cuisson

L’ajouter en dés dans des salades de fruits, en rondelles sur un bol de birchermüesli ou encore pour décorer un cheese-cake, car son goût sucré et acidulé à la fois se marie bien avec le fromage frais, est une façon originale de le consommer

A l’heure du déjeuner, n’hésitez pas à en faire un super smoothie en le mixant avec de la banane, du gingembre et du yogourt

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s