on l’aime au delà des larmes ! quid ? l’oignon


(article paru dans le magazine Coopération no 47 du 18 novembre 2014)

images (2)

Qu’il soit blanc, rouge ou vert, il se fait un malin plaisir à nous arracher quelques larmes, allant jusqu’à provoquer des sensations de brûlure, la réaction qui produit l’agent lacrymogène étant optimale à température ambiante

Pour éviter cela, tirer la langue lorsqu’on le pèle: si, si, ce n’est pas une plaisanterie

On peut également refroidir ou réchauffer l’oignon pour diminuer, voire éviter, le larmoiement

L’oignon est connu depuis l’Antiquité; provenant sans doute d’une espèce sauvage d’Asie centrale, il était apprécié des Égyptiens, des Grecs, des Gaulois et des Romains

3,4 kg d’oignons: c’est ce que mange chaque Suisse par année; la plupart de ces légumes proviennent de cultures indigènes

images (3) téléchargement (7) téléchargement (8)

Le nom de l’oignon est mêlé à de très nombreuses expressions de la langue française, comme  être au petits oignons, s’occuper de ses oignons ou être en rang d’oignons

téléchargement (9)

Marché aux Oignons (Zibelemärit) Berne

Cette fête populaire traditionnelle est toujours organisée le quatrième lundi de novembre

Elle attire des milliers de visiteurs en ville de Berne: 

prochain rendez-vous : le 23 novembre 2015

images (5)

(http://www.bern.com/fr/ville-de-berne/events-bern/top-events/marche-aux-oignons)

Gregory Schaad-Jackson, cuisinier d’Al dente

téléchargement (10)

Cru ou cuit, l’oignon se prête à toutes les sauces

Consommé à l’état cru, son goût acide se marie bien avec une salade de tomates et fait les délices des amateurs de hamburgers

Cuit, il devient doux et d’un goût agréable; on le retrouve dans pratiquement tous les potages et les plats mijotés, car son goût sucré et sa consistance moelleuse améliorent tous les plats

Recette de la confiture

téléchargement (6)

Couper les bulbes en fines tranches avant de les mettre à cuire avec du beurre, en prenant soin de poser un couvercle sur la casserole

Une fois que les oignons ont rendu tout leur jus, retirer le couvercle et continuer une cuisson à petit feu jusqu’à ce que la totalité du liquide soit évaporée

Les sucres naturels se caramélisent gentiment et, une fois que la masse a atteint la consistance d’une confiture, on y ajoute quelques gouttes de vinaigre de jerez

Cette confiture accompagne très bien les fromages ou les steaks hachés

Enfin utiliser toujours un couteau bien aiguisé pour couper l’oignon. Un ustensile émoussé brise les parois cellulaires et libère un acide très irritant pour les yeux

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s