De la couleur : betterave


(article paru dans le magazine Coopération no 46 du 10 novembre 2015)

Ce légume racine se prête à une utilisation très variée. Disponible en plusieurs couleurs, il est également très décoratif (rouge, chioggia, jaune ou blanche)

La betterave blanche est notamment utilisée pour la fabrication du sucre: c’st la fameuse « betterave à sucre ». Quant à la chioggia, elle fait la belle sur les tables étoilées, qui l’ont adoptée à l’unanimité dans leurs assiettes de légumes assortis, crus, vapeur ou rôtis

Mais c’est la betterave rouge qui est la plus connue et sa couleur est si prononcée qu’on en fait des colorants en industrie

P1010874

Crue ou cuite

La betterave se consomme crue ou cuite. On peut également en boire le jus ou la préparer en chips. A noter que les fanes sont elles aussi comestibles

Ce légume est très facile à stocker: on ne le sait pas forcément, mais les betteraves sont disponibles toute l’année. En Suisse cependant, c’est surtout durant l’hiver qu’elles sont à l’honneur

Cuite, il suffit de la peler, puis de la râper ou de la couper en lamelles façon carpaccio. Crue, on peut la déguster râpée ou bien la faire cuire à l’eau bouillante salée au moins une heure.

Et pour changer, faisons donc, comme le suggère Sylvia Gabet (journaliste), un gaspacho original pour l’apéro

Recette pour quatre personnes

Mixer 1 à 2 betteraves crues ou cuites de 100 à 120 gr, pelées, avec 1 concombre pelé et épépiné, 3 tomates, 1 petit oignon, 1 gousse d’ail, 2 yogourts au lait de chèvre, du sel et du poivre

Décoration: coriandre effeuillée ou quelques germes de betteraves

Colorant

P1010926

Le jus de cette racine peut servir de colorant naturel; il confère ainsi une jolie couleur à un glaçage ou encore à la pâte à nouilles

Version slave

En Pologne, la betterave est cuisinée avec du raifort pour préparer un mets populaire, le « Cwikla z chrzanem ». En voici la recette :

http://toutlemondeatabl.canalblog.com/archives/2013/04/01/26788135.html

Et les Russes n’imaginent ps le bortsch sans elle; découvrez ce met ici:

http://www.marmiton.org/recettes/recette_bortsch-russie_11483.aspx

Etymologie
La betterave était jadis appelée « bette-rave », à cause de ses feuilles semblables à celles des bettes et de sa racine appelée rave. Au fil du temps, le trait d’union a disparu pour donner un seul et même mot

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s